Actualité

Les Oasis de transit: vivre mieux en novembre...

En savoir plus

À propos

La Maison du Récit

« Le récit est la peau de la complexité humaine. » Katia Delay

Ouverte à tous, la Maison du Récit invite à prendre soin des histoires, ainsi qu’à créer et revisiter nos récits individuels et collectifs pour (ré)inventer ensemble nos existences et nos cultures.

Théâtre Playback, édition de livres collectifs, ateliers d’écriture, Cercle du conte, Nuit du Récit, création d'histoires sonores ou chorégraphiques, Treck du Récit, Histoires de l’Autre... : La Maison du Récit propose des projets collectifs et participatifs porteurs d’inspiration et créateurs de liens. Elle souhaite donner l’envie d’inventer des histoires, de vivre l’expérience du processus de création, et de faire émerger ensemble de nouveaux récits.

Genèse et vision

C’est l’histoire d’une enfant qui était souvent seule, et qui découvrait et inventait des histoires, sans cesse, pour se tenir compagnie. Et pour sentir la vie en elle et autour d’elle ne faire qu’une.

C’est l’histoire d’une femme, qui était cette enfant, qui a tant souffert de l’incohérence qu’elle a décidé de créer un lieu où tout se tiendrait. Les discours et les actes, les comportements et les valeurs, les émotions et la réflexion, le but et le chemin.

Ce lieu est né en mars 2014. Il y a tout juste six ans. Il a porté un premier nom : La Fadak - La Fabrique Autrement d’Aloys K. Beaucoup de monde y passe, y travaille, y créé.

Quelques années plus tard, la femme a réalisé que le cœur battant de ce lieu, ce sont les récits. Qui naissent de l’ivresse étrange et belle de l’aller-retour entre soi, le monde, les mots et la création artistique, et ont le pouvoir – quand ils sont nés de l’âme profonde - de mettre chaque élément en cohérence avec les autres.

Alors, heureuse d’affiner son identité dans une forme de maturation, cette structure change de nom et devient en automne 2020 La Maison du Récit.
 

Buts

La Maison du Récit réalise des projets collectifs et participatifs, porteurs d’inspiration et créateurs de liens.

Ses buts sont formulés ainsi :

  • Honorer les histoires, celles qui existent, celles qu’on invente, celles dont on a besoin
  • Comprendre la portée de la narration sur chacun.e de nous et sur la société
  • En partager la compréhension
  • Encourager la création de récits individuels et collectifs inspirants
  • Grâce au processus créatif, aux partages poétiques et narratifs, rassembler des regards neufs et nuancés sur ce qui donne du sens à la vie

Publics

La Maison du Récit s’adresse à toutes et tous, notamment à toute personne ou tout groupe, institution, association, entreprise ou autre…

  • …sensible aux histoires, à la narration, écrite, orale, picturale, sonore
  • …souhaitant réinjecter de la poésie dans le monde
  • …aimant lire, écrire et raconter, et souhaitant par cela créer du lien et du sens
  • …désirant avancer pacifiquement et poétiquement vers une transition sociétale
  • …prêt.es à expérimenter des dispositifs originaux de participation culturelle en vue de créer des plus-values humaines

« Aucune philosophie, aucune analyse, aucun aphorisme, aussi profonds qu’ils soient ne peuvent se comparer en intensité, en plénitude de sens, avec une histoire bien racontée.»
Hannah Arendt

Pourquoi et comment une maison du récit ?

Prendre soin des récits

Prendre soin des récits individuels et collectifs est essentiel à la vie humaine. « Le Sens humain se distingue du sens animal en ceci qu’il se construit à partir de récits, d’histoires, de fictions » nous dit Nancy Huston, après et avant bien d’autres. Les récits sont aussi ce qui, de tous temps, « a porté le plus puissamment les mutations philosophiques, éthiques, politiques… » (Cyril Dion).

C’est en 2018 que cette évidence saute à l’esprit de Katia Delay, fondatrice et directrice du lieu : La Fadak explore, pense, transforme, renforce les récits, leur redonne une place dans le tissu social autant que dans les trajectoires individuelles, et contribue ainsi à construire du Sens humain. C’est là son cœur battant. C’était décidé, La Fadak allait devenir La Maison du Récit.

Les récits ne se bornent pas à être le résultat du travail des artistes. Chaque individu peut créer de nouveaux récits susceptibles d’inspirer son entourage. La situation actuelle liée au coronavirus, aux problèmes environnementaux, à la tentation du repli identitaire, à la perte générale des repères, nous fait prendre conscience à quel point ce travail d’exploration ou de ré-élaboration narrative de nos habitudes, de ce qui constitue l’essence de nos sociétés, est important. Nous n’avons pas l’imaginaire pour comprendre ce qui nous arrive. Les récits sont la source essentielle de cet imaginaire à créer.

Si le récit est ce qui nous constitue au-delà de toute considération biologique et matérielle, alors il mérite bien une Maison qui le pense, l’accueille, le loge. Un lieu qui incarne ces buts.

Vous trouverez un développement de cette réflexion dans Le petit salon intello.

Un collaboratoire

En plus d’être un lieu, un espace concret, La Maison du Récit est un collaboratoire, c’est-à-dire un laboratoire de collaborations ; parce que la réalité d’aujourd’hui appelle les entrelacements. C’est dans les lieux peuplés par des communautés métisses que la créativité semble le mieux fleurir et ce pour une raison simple : sortir de son cercle permet de façonner des idées originales. A La Maison du Récit, le travail se développe en partenariats interdisciplinaires et transdisciplinaires internes et externes à la structure. Des personnes issues de disciplines diverses travaillent ensemble et visent un but commun en confrontant des approches différentes d’un même problème. Depuis la création de La Maison du Récit, au printemps 2014, de très nombreuses occasions d’échanges ont eu lieu, avec des personnes de tous horizons : artistes, personnalités politiques, médecins, travailleurs sociaux, représentant.es politiques, art-thérapeutes, stagiaires potentiels, formateur.trices, visiteur.euses du quartier, curieuses et curieux de tous bords…

Au fil des échanges, le propos se précise, s’affute. En partageant nos objectifs, nous recevons en retour et en miroir les questionnements qui nous permettent d’affiner nos propositions et notre ligne de travail. C’est éminemment précieux.

Nous nous réjouissons des rencontres encore à venir. Toute personne, institution ou association dont les buts sont en cohérence avec ceux de La Maison du Récit et qui souhaite s’associer à son collaboratoire est chaleureusement invitée à nous contacter.

lire la suite

Découvrez l'équipe
de La Maison du Récit

Cliquez sur la photo pour en savoir plus

Les régulier.ères

Katia Delay

Katia Delay

Directrice

Séverine Iff

Séverine Iff

Collaboratrice administrative

Joy Bruni

Joy Bruni

Assistant au pilotage de projet Théâtre Playback

nicolas-noz.jpg

Nicolas Noz

Formateur de l’atelier « Il était une fois…le conte »

Stéphane Rentznik

Stéphane Rentznik

Président de l’association pour La Maison du Récit

patrick-ernst.jpg

Patrick Ernst

Collaborateur scientifique

Armand Groulx

Armand Groulx

Accompagnement réflexion web

Les ponctuel.les

Abigail Seran

Abigail Seran

Co-pilotage du projet D’écrire ma ville

Suzanne Masliyah

Suzanne Masliyah

Co-pilotage du projet de publication « Ecritures Ouvertes », membre du comité de D’écrire ma ville - Lausanne

Marie-Laure Schick

Marie-Laure Schick

Co-pilotage du projet « Histoires de l’Autres »


Raphaël Baroni

Raphaël Baroni

Conférencier

soomiDean.JPG

Soômi Dean

Animatrice de l’atelier « Histoires d’objets – récits de soi »

Anne dominique Chevalley

Anne dominique Chevalley

Collaboratrice conception

alexande-pointet.jpg

Alexandre Pointet

Identité visuelle de La Fadak et de La Maison du Récit

luc-hohler.jpg

Luc Hohler

Graphiste, webdesigner, développeur front-end

Base Equipe

Laurent Jaccard

Soutien IT

L'association

Historique

L’Association Autrement Dit (AAD), ancêtre de l’association pour La Maison du Récit, a été créée en 1995, par une poignée de jeunes gens décidés à se donner les moyens de leurs rêves et de leurs projets. Elle fête donc ses 25 ans d’existence.

De 1995 à 2011, elle a mis en œuvre divers événements artistiques et sociaux, et a soutenu plus particulièrement le fonctionnement de la Compagnie des Nuits Blanches. Début 2013, l’AAD est sollicitée pour accueillir la gestation d’un projet complètement nouveau, et pourtant entièrement en lien avec les buts premiers de l’association. Certains des membres historiques de l’AAD avec d’autres personnes intéressées à développer ce projet, se sont réunis pour que naisse La FADAK, La Fabrique Autrement d’Aloys K., qui a ouvert ses portes en mars 2014 et mené de nombreux projets avant de changer de nom en 2020 pour devenir La Maison du Récit.

Lors de l’Assemblée annuelle du 8 septembre 2020, l’association Autrement dit change logiquement de nom et devient l’association pour La Maison du Récit.

Chaque personne qui souhaite soutenir La Maison du  Récit peut devenir membre de l'association.

Devenir membre

COMITE

  • Président : Stéphane Rentznik
  • Secrétaire : Séverine Iff
  • Membres : Déborah Demeter, Joy Bruni, Frédéric Schmutz, Suzanne Masliyah, Prune Ludi, Katia Delay, Armand Groulx, Nicolas Noz
  • Réviseurs des comptes : Françoise Arnoldi / poste à pourvoir 

PDF

Date de la prochaine Assemblée générale : mercredi 5 mai 2021

lire la suite

Le lieu

Spécificité du lieu

  • Unique en son genre. On trouve des Maisons du Conte, des Maisons de la Poésie, des Maisons de la Femme, des Maison du Tricot, des millions de Maisons. Mais des Maisons du Récit, pour le moment, ce sera la seule.
  • Réel, sur plus de 400 mètres carrés, pour rassembler, créer ; un cocon qui héberge les rêves, une maison qui abrite les histoires pour mieux les laisser ensuite s’envoler ;
  • Où l’on ose sans peur franchir des portes, abattre des murs, et danser dans les sourires autant que dans les décombres.

Découvrez les photos du lieu

Les projets passés

Voici les projets qui ont existé depuis 2014. Certains sont terminés, d’autres se poursuivent, et de nouveaux s’inventent.

2014-2020 « Formation en Théâtre Playback », aussi appelé Théâtre-Récit en français.
2015-2020 « Fondation de la troupe Théâtre Playback Roman…d », composée de personnes ayant fait la formation. La troupe a donné plus de soixante représentations de Théâtre Playback depuis 2015.
Dès 2015 nombreuses journées ponctuelles de formation ou ateliers : pour les classes ASE des gymnases vaudois (cours sur la créativité) ; journées annuelles de Constellations familiales ; journées d’atelier en groupe autour du travail vocal et corporel et autour de l’écriture.

2014-2020 « Écritures Ouvertes » : Atelier d’écriture en groupe selon une approche interdisciplinaire et phénoménologique. Plus de 40 participant.es à ce jour, inscrits pour des cycles de 6 mois.
2014-2018 « Masques » : Atelier intergénérationnel réunissant une douzaine d’enfants et d’adultes. Créations collectives entre théâtre et arts visuels. Nombreux contacts et partenariats dans le quartier. 57 participant.es sur 4 ans.
2014-2019 « 9 mois » : Atelier à visée art-thérapeutique pour adultes, subventionné afin de le rendre accessible à toute personne, même sans qu’elle y soit référée par un médecin. 43 participant.es sur 5 ans.
2015-2016 « Labo Clown » : deux sessions de formation à l’art du clown. 19 participant.es sur 2 ans.
2015-2016 « Le petit théâtre des grandes questions » : animation proposée dans le cadre des activités culturelles que la Ville de Lausanne met à disposition des écoles primaires. Sur une année scolaire.
2018-2020 « Biographies secrètes » : Atelier à visée art-thérapeutique pour adultes, subventionné afin de le rendre accessible à toute personne, même sans qu’elle y soit référée par un médecin. 20 participant.es sur deux ans.
2019 « Fadak FM » : Atelier pour adolescent.es visant à leur faire découvrir les métiers de la radio à travers la rencontre avec un groupe de personnes âgées dans un EMS.
2020 « Il était une fois…le conte. » Formation en conte. Douze personnes se forment durant douze mois, en vue de créer en 2021 le Cercle du conte de la Maison du Récit.
2020 « Histoires d’objets – Récits de soi. » Atelier à visée art-thérapeutique pour adultes, subventionné afin de le rendre accessible à toute personne, même sans qu’elle y soit référée par un médecin. 8 participant.es pour la première édition.

Projets actuels

Ces projets ont tous en commun le fait que le travail autour des récits est au cœur de leur processus.

lire la suite